Regroupement familial : les moyens de subsistance exigés revus à la hausse

Retour à l’aperçu Regroupement familial : les moyens de subsistance exigés revus à la hausse

Date: mardi 9 novembre 2021

Auteur(s): Rédaction OrangeConnect

Le montant des moyens de subsistance stables, suffisants et réguliers pour une procédure de regroupement familial avec un ressortissant non-UE ou avec un Belge a été revu à la hausse.

Ce montant est déterminé en fonction du revenu d'intégration sociale (RIS). Celui-ci a été récemment indexé (Circulaire concernant l’adaptation des montants qui relèvent de la législation fédérale concernant l'aide sociale, au 1er septembre 2021).

Depuis le 1er septembre 2021, le RIS est de 1.384,54 euros par mois pour un chef de famille.

Le montant qui doit être atteint pour une procédure regroupement familial avec un ressortissant non-UE ou avec un Belge est de 120% du RIS : il est donc de 1.661,45 euros à partir du 1er janvier 2021.