Mariages et funérailles : 200 personnes maximum depuis le 1er septembre

Retour à l’aperçu Mariages et funérailles : 200 personnes maximum depuis le 1er septembre

Date: lundi 7 septembre 2020

Auteur(s): Éditions Vanden Broele

C’est un peu le yoyo… Le nombre maximum de personnes autorisées à assister aux mariages civils et aux enterrements et crémations est reparti à la hausse depuis le 1er septembre : il est désormais de 200.

Un nouvel arrêté ministériel daté du 22 août 2020 a en effet modifié celui du 30 juin 2020 « portant des mesures d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 ».

Compte tenu de la tendance à la stabilisation voire à l'amélioration de la situation sanitaire qui est observée, certaines mesures ont pu à nouveau être assouplies.

C’est le cas des restrictions imposées aux rassemblements à l’occasion des mariages et funérailles.

Le texte de cet arrêté royal précise (article 7, §3) :

«  Un maximum de 200 personnes peut assister aux activités suivantes :

1° les mariages civils ;

2° les enterrements et les crémations, autres que les activités visées au 3°, sans possibilité d'exposition du corps ;

3° l'exercice collectif du culte et l'exercice collectif de l'assistance morale non confessionnelle, ainsi que les activités au sein d'une association philosophique-non-confessionnelle, dans le respect des règles prévues à l'article 14. »

Précision encore que les règles prévues à l’article 14 sont, outre le nombre maximum de participants :

- le respect des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, sauf pour les personnes qui vivent sous le même toit ;

- l'interdiction de contacts physiques entre personnes et d'objets par plusieurs participants ;

- et la mise à disposition, à l'entrée et à la sortie, des produits nécessaires à l'hygiène des mains. »

Ajoutons qu'un retour à des mesures plus strictes n'est pas exclu puisque la situation sanitaire est évaluée régulièrement… A suivre donc !